Mon bullet journal pour la rentrée


J'ai beau savoir qu'à partir de maintenant, je devrais compter en années calendaires comme tout le monde, je ne peux m'empêcher de toujours voir septembre comme la rentrée. Ce moment délicat qui marque la fin de l'été et le début de quelque chose de nouveau. Pour moi, ce passage rime toujours avec nouvelle organisation. Et rien ne me plaît plus que de préparer mon agenda pour les mois à venir. Une fois n'est pas coutume, je n'ai pas abandonné mon précieux bullet journal. Je vous expliquais dans cet article le fonctionnement de ce petit bijou. Aujourd'hui, je vous présente ma toute nouvelle acquisition.


En ce qui concerne le carnet en lui-même, je n'ai pas été infidèle à mon premier amour. Aussi s'agit-il d'un Leuchtturm1917, toujours en taille A5 qui est décidément le format idéal pour moi. Si vous voulez des pistes pour choisir le carnet qui vous conviendrait le mieux, j'en parle ici. Si celui-ci est noir, la couleur ne m'importait pour une fois pas vraiment. Comme vous le voyez sur les photos, je me suis fait plaisir cette année avec un fauxdori. Pour faire rapide et simple, c'est en gros la couverture de cuir qui protégera mon planner toute l'année. Je l'ai trouvée sur etsy et j'en suis tombée éperdument amoureuse. 


La première page est, encore et toujours, celle du Calendex. Pour celles qui ne savent pas ce dont il s'agit, c'est parfaitement expliqué ici, en anglais. En version accélérée, il s'agit d'une double page permettant d'avoir un aperçu de notre emploi du temps sur l'année. Pour ma part, je fonctionne de la façon suivante :

Derrière le Calendex, j'ai laissé 4 pages vides. Chaque fois que j'ai un nouveau rendez-vous à noter, j'inscris sur ces pages le numéro du rdv (1 si c'est le premier que je prends depuis le début de mon agenda, 2 si c'est le second, etc.), la date et les détails. Cela fait, au final, une liste numérotée de rdv. Dans le Calendex, à la case de la date correspondante, j'inscris simplement le numéro de la liste correspondant. Ci-dessus, par exemple, je sais que j'ai quelque chose de prévu le 16 septembre. Il me suffit d'aller au 2ème point de la liste pour voir ce dont il s'agit. Pour moi, c'est essentiel car le bullet journal ne permet pas réellement les planifications à long-terme si on n'y ajoute pas un Calendex. Si ça vous intéresse, n'hésitez pas à me demander un article plus approfondi sur le sujet. 


La première collection que je souhaitais ajouter pour cette nouvelle année est celle des livres lus. J'ai vraiment l'intention de me remettre à lire beaucoup plus cette année, puisque j'aurais enfin fini mes études et que j'en aurais de nouveau le temps. Et je tiens à garder une trace de toutes ces jolies histoires. 


De la même manière, j'ai créé une collection pour les films vus durant l'année, accompagnés de la date de visionnage. J'aime bien revenir en arrière de temps en temps et me rappeler des films qui m'ont marquée. 


Etant une adepte des commandes sur internet, il était indispensable que je crée une page me permettant de suivre ces dernières. J'y inscris donc la date de la commande, le site sur lequel j'ai commandé et un détail en un mot de la commande en question. Une fois celle-ci reçue, j'ajoute une coche dans la première case. Certains sites, notamment ceux de vente privée, ont des délais de livraison très longs, ça me permet de ne pas oublier les commandes que j'ai passées. 


Cette page était déjà présente dans mon précédent BuJo et s'est avérée vraiment utile lors de mes départs en vacances ou même simplement en week-end. Il s'agit de la liste non-exhaustive des choses à ne surtout pas oublier lors d'un départ. Elle ne contient que l'essentiel, ces choses dont j'aurais besoin à chaque fois. Ca permet de moins stresser et de ne pas faire de nouvelle liste à chaque fois. Au moment de préparer ma valise, je coche les cases au fur et à mesure et je suis certaine de ne rien oublier de primordial. 


Les pages suivantes sont presque vides pour le moment mais s'avéreront rapidement essentielles, notamment aux périodes de Noël ou d'anniversaires. Une wishlist de ce que je souhaite vraiment me procurer, notamment quand mon chéri est en panne d'idées de cadeaux. Mais plus important, une liste d'idées de cadeaux pour mes proches. J'essaierais d'y noter au fur et à mesure de l'année ce qui leur plaît, quand ces détails leurs échappent au cours d'une conversation. 



Si mes collections sont souvent pleines de couleurs et de dessins, j'ai décidé de faire quelque chose de très minimaliste pour l'agenda à proprement parler. Je me suis rendue compte avec mon précédent BuJo que j'avais tendance à me décourager rapidement au moment de noter ma to do list si je m'étais lancée dans une présentation très poussée niveau dessin. Là, je choisis le noir et blanc. La calligraphie n'est pas hyper soignée, il n'y a rien de particulier, mais ça me permet de créer ces pages rapidement et efficacement. N'est-ce pas, au fond, tout ce qu'on leur demande ? 

On a tendance à oublier facilement, quand on découvre le monde du bullet journal, que son objectif premier est de nous aider à mener une vie plus organisée. On se laisse facilement prendre au jeu des pages superbes, qui demandent des heures à être préparées. Le rendu est peut-être splendide, mais c'est énormément de temps perdu sur un outil qui devait au départ nous aider à être plus productifs. J'ai donc décidé de continuer à m'amuser sur les collections, qui ne sont pas urgentes. En contrepartie, je fais au plus simple pour l'agenda. 


Enfin, je recommence une pratique que j'avais totalement délaissée durant l'été : le suivi des habitudes. Là aussi, le design est simpliste, autrement j'ai peur de ne pas m'y tenir. L'idée, elle, est simple également : je note les quelques choses qu'il me paraît important de surveiller et j'ajoute une croix dans la case lorsque je les réalise. 

Je suis vraiment pleine d'enthousiasme face à ce nouveau BuJo et j'espère vous avoir donné tout un tas d'idées.

Et vous, comment vous organisez-vous pour la rentrée ? 

1 commentaire

  1. Oh il est vraiment cool ! Ca me donne trop envie d'en commencer un !

    RépondreSupprimer